Comment réussir un concours de pêche en mer ?

15 juin 2022

Pour passer de la pêche de loisir à la pêche sportive en compétition, un peu d’entrainement et de connaissances s’imposent. Techniques, choix du bateau et du matériel de pêche ou encore connaissance des bonnes pratiques, cet article vous donnera un coup de pouce dans la préparation de votre prochain concours de pêche en mer.

1. Se préparer efficacement à un concours de pêche en mer

Toute compétition demande un entrainement, alors si vous êtes déjà un amateur de pêche en mer, vous trouverez quelques astuces supplémentaires pour réussir votre prochaine compétition.

Etudiez la zone de pêche

La première chose à faire est de prendre connaissance des spécificités de la zone de pêche du jour J. En plus de la météo, des facteurs tels que les courants, le vent et les marées peuvent impacter votre session de pêche en mer. Prenez le temps d’étudier, pendant les jours précédents, les conditions dans lesquelles vont se dérouler la compétition. Consultez par exemple l’indice de pêchabilité pour savoir si le jour J est une journée favorable à la pêche. Cet indice vous permet en fonction de la zone, de repérer les meilleures heures de pêche.

Préparez votre matériel de pêche et organisez-vous

Votre matériel dépend bien sûr de votre technique de pêche et de vos prises souhaitées. Lors d’une compétition, pensez à prévoir :

  • Plusieurs cannes à pêche
  • Une épuisette pour récupérer votre poisson
  • Des leurres adaptés à votre pêche
  • Du fil ou de la tresse de ligne de rechange
  • Harnais ou baudrier si nécessaire

Portez de l’attention au choix de votre matériel de pêche en mer. Par exemple, un bas de ligne en fluorocarbone est prisé en compétition de pêche car il possède de nombreux avantages, comme la résistance et la transparence. Pensez également à consulter le règlement du concours pour vérifier l’équipement autorisé.

Pour une bonne organisation, n’hésitez pas à faire une liste de ce dont vous pourriez avoir besoin. Organisez et rangez méthodiquement votre matériel à bord pour l’avoir facilement à portée de matin.

Lors d’un concours de pêche, préparez à l’avance votre appareil photo ou smartphone pour le moment où vous devrez sortir le poisson de l’eau. Enfin prévoyez des vêtements confortables et adaptés à la météo du jour J. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Pêcheurs lors d'un concours de pêche mer organisé par Beneteau

Guillaume Fourier et Antares 8 Fishing – Crédits photos Beneteau

Travaillez votre technique

Au même titre que le matériel, consultez le règlement du concours en pêche en mer pour connaître les différentes techniques de pêche autorisées, car elles peuvent varier d’une compétition à l’autre. Une pêche en bateau active et sportive peut-être conjuguée avec une pêche plutôt silencieuse.

La pêche à la dérive, par exemple, consiste à couper son moteur pour dériver et atteindre en toute discrétion la zone de pêche visée en bénéficiant du vent et du courant. Elle demande une bonne maîtrise de son bateau et de l’entraînement. Appliquez-vous à la lecture de l’eau, du courant et du vent pour obtenir la bonne trajectoire.

Il existe de nombreuses techniques pour pêcher depuis son bateau. En fonction des espèces de poissons souhaitées, vous pouvez choisir la pêche aux leurres qui vous semble la plus adaptée : pêche au lancer ou encore le slow jigging pour ne citer qu’elles.

2. Choisir son bateau pour la pêche en mer

Une embarcation adaptée sera un avantage supplémentaire pour réussir votre concours. Trois types de bateaux de pêche sont plébiscités pour cette activité.

Le semi-rigide est un bateau apprécié par les passionnés de pêche sportive. Budget abordable, facile à entretenir, ce bateau à moteur hors-bord a l’avantage d’être très maniable. Cependant, avec ce type de bateau vous serez dépendant des conditions météo car il n’offre pas de protection.

Un bateau coque open est aussi très maniable et plus sécurisant qu’un semi-rigide. Confortable, il est adapté à la pêche côtière.

Le timonier offre un cockpit abrité par une cabine, contrairement aux deux précédents modèles. Spacieux et agencé pour la pêche, il offre de nombreuses possibilités d’ajout d’équipements de pêche.

Bateau à moteur de pêche en navigation

Antares 8 Fishing – Crédits photos Beneteau

Parmi les modèles de timoniers les plus répandus dans les concours de pêche, les modèles de la gamme Barracuda et Antares de chez Beneteau. Prenons pour exemple l’Antares 8 Fishing, nouveau modèle sorti en 2022.

L’Antares 8 Fishing a été pensé pour les pêcheurs en leur offrant des équipements et du confort nécessaires à cette pratique sportive. Les déplacements à bord de ce bateau sont particulièrement facilités. L’arrière de l’Antares 8 Fishing est complètement dédié à la pêche en mer avec 5 porte-cannes, une banquette rabattable et plusieurs espaces de rangement.

À bâbord, comptez deux portes-cannes supplémentaires, un vivier avec circulation d’eau (qui peut être utile si vous souhaitez y déposer votre prise quelques instants, le temps de préparer l’appareil photo) et une zone de stockage. Sa conception lui permet, comme pour le reste des modèles de la gamme, d’être très stable et d’avoir une bonne tenue en mer. Deux critères importants, car en plein combat avec une prise, un pêcheur a besoin de sécurité et stabilité.

Si vous souhaitez approfondir le sujet, n’hésitez pas à consulter notre guide complet “ Quel bateau choisir pour la pêche en mer ?

3. Optimiser son bateau de pêche pour une compétition

Une bonne technique de pêche passe aussi par une bonne gestion de votre bateau. La vitesse est l’un des facteurs à maîtriser. Régime de croisière, bas régime, manœuvres rapides, les moteurs peuvent être très sollicités lors d’une session pêche. Lors du choix de la motorisation de votre bateau, pensez également à la réduction de bruit. Avoir une bonne propulsion tout en approchant les zones d’activités de pêche sans effrayer les poissons pourront vous permettre d’être efficace.

Quelques outils d’électronique de pêche vous aideront à réussir votre sortie en mer. Installer un sondeur sur votre bateau si celui-ci n’est pas encore équipé peut-être un investissement intéressant. Le sondeur détectera les mouvements des poissons et déterminera la profondeur, la nature et le relief des fonds marins. Vous aurez une bonne connaissance du lieu de pêche où vous vous trouvez. Bien sûr, il ne vous assurera pas de ne pas rentrer bredouille mais il vous apportera du confort afin de vous concentrer sur la compétition.

Pour pratiquer la pêche en mer sereinement, vous pouvez aussi faire le choix d’ajouter un radar sur votre bateau. Il améliorera la sécurité à bord en localisant les autres participants, les obstacles ou encore les oiseaux.

4. Le No Kill, la bonne pratique des concours de pêche sportive

Concept anglo-saxon, cette pratique de pêche a été introduite en France par les pêcheurs en eau douce et est très répandue parmi les carpistes. Sans grande surprise, le terme “No kill” signifie “ Ne pas tuer”. Il s’agit donc de relâcher le poisson à l’eau après l’avoir capturé, sans altérer sa survie.

Pêcheurs pris en photo avec leur prise lors d'un concours de pêche en mer

Guillaume Fourier et Antares 8 Fishing – Crédits photos Beneteau

Comment pratiquer correctement “le No kill” lors d’un concours de pêche ?

Il est évident qu’une compétition de pêche sportive n’a pas pour but final de nourrir le pêcheur. Il n’y a donc aucune nécessité de tuer la prise. Cependant pour apporter une preuve de votre pêche, vous devrez prendre une photo du poisson capturé. Voici quelques astuces à connaître pour réaliser une belle photo de pêche tout en préparant la remise à la mer du poisson, dans les meilleures conditions possibles :

  • Gardez au maximum le poisson dans l’eau. Ne le sortez que quelques secondes pour prendre votre photo. Gardez bien en tête que ses ouïes doivent rester humides.
  • Mouillez vos mains avant de le toucher pour ne pas abîmer le mucus, la substance protectrice de son corps.
  • Manipulez-le avec beaucoup de soin en plaçant une main sous la tête et l’autre sur la queue, sans le presser et évitez à tout prix de toucher à son ventre.
  • Tenez-le à l’horizontal, pour ne pas impacter l’irrigation sanguine de ses organes.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour votre prochaine compétition de pêche en mer ! N’hésitez pas à laisser un commentaire pour nous faire part de votre expérience ou consultez nos annonces de bateaux de pêche mer.

Ces articles pourraient peut-être vous plaire :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.