Accueil Actualités Stand up paddle (SUP) : les indispensables pour pratiquer !

Stand up paddle (SUP) : les indispensables pour pratiquer !

par admin
homme debout et chien faisant du paddle

Depuis quelques années les planches de paddle fleurissent sur les côtes. Et on comprend pourquoi : aussi cool et ludique que tous les sports de glisse, le stand up paddle a l’énorme avantage de s’adresser à tous ! Le matériel se décline même dans des versions gonflables qui sauront se faire toutes petites dans vos bagages.
Pourquoi ne pas en emporter un à bord de votre bateau ?
Sportif ou tranquille, toujours ludique, voici un tour d’horizon de ce loisir aux multiples facettes :

Le stand Up paddle : pratique traditionnelle Hawaïenne

« SUP » pour les intimes, le Stand Up Paddle tire ses origines de l’autre côté du globe, en Polynésie. Une traduction littérale donnerait quelque chose comme « pagayer debout ». Les Hawaïens avaient effectivement l’habitude de tailler de larges planches dans les troncs d’arbres qu’ils assemblaient pour en faire de petits radeaux, manœuvrables assis ou debout à l’aide d’une pagaie.

C’est à partir des années 1940 que Duke Kahanamoku, champion de natation Hawaïen et excellent surfeur, participe à populariser cette pratique ancestrale. Rapidement, les fameux « beach boys » qui surveillent les baigneurs se l’approprient. Rapide, stable, maniable, le SUP leur permet de sécuriser efficacement la zone de baignade.
Les célèbres surfeurs Laird Hamilton et David Kalama ont propulsé cette pratique au niveau international.
Depuis 2009, il existe, au sein de la Fédération Française de Surf, une section dédiée au stand up paddle.

Optez pour une pratique du stand up paddle à votre goût

Ce qui séduit tant dans le SUP, c’est qu’aucune condition physique particulière n’est nécessaire pour goûter aux sensations de glisse. Aujourd’hui, trois types de pratique existent :

  • Le paddle de promenade
  • Le paddle de course
  • Le surf paddle

Découvrez le littoral en paddle de promenade

Évoluer le long du littoral, se rendre d’île en île ou passer d’une crique à l’autre par la mer en faisant un peu d’exercice, c’est l’idéal ! Les enfants, assis sur l’avant de la planche, adorent ce genre d’escapade. Même les novices y prendront plaisir, appréhendant en douceur les sensations de glisse et d’équilibre.

Quel matériel pour le paddle de promenade ?
Une planche large et épaisse, vous donnera plus de stabilité. Au fil de votre pratique, vous vous orienterez vers une planche plus profilée pour une meilleure sensation de glisse.

Battre des records dans des courses de paddle

Ces courses demandent une bonne condition physique et un haut niveau d’endurance pour tenir un rythme élevé sur la distance.

Quel matériel pour le paddle de course ?
Les planches les plus adaptées à la course seront plus longues, profilées et légères. Moins stables que leurs homologues pour “se balader”, elles offrent moins de résistance au vent et à l’eau, et donc, potentiellement, plus de vitesse.

Goûtez aux sensations du surf grâce au stand up paddle

Le stand up paddle est un formidable support pour faire ses premiers pas en surf et découvrir cette grisante sensation de survoler les vagues. Avec de nombreux avantages :

  • La pagaie vous assure plus de vitesse pour prendre la vague au bon moment
  • Etant debout sur la planche, vous vous assurez une bonne visibilité sur les vagues à l’approche du rivage
  • Enfin, vous vous épargnez le fameux « take off », cette manœuvre si complexe pour les débutants en surf, qui consiste à passer de la position couchée à la position debout

Quel matériel pour le paddle surf ? La planche paddle de surf sera plus courte, plus large, avec un « rocker » plus prononcé, c’est-à-dire une courbe plus marquée sur l’avant.

Se promener ou faire du surf ou faire des courses en stand up paddle

Embarquez votre paddle à bord de votre bateau

Depuis les années 2010, la technologie du « Drop Stitch » a révolutionné la conception du matériel de loisir gonflable. Il s’agit d’un maillage de fils de polyester reliés à deux couches de PVC. Avec la pression de l’air, ce tissage rigidifie parfaitement la surface extérieure de la planche !
On parvient ainsi à plier les plus longs paddles dans un sac d’environ 75 x 55 x 20 cm. Bien plus pratique à ranger à bord qu’une planche de 4,2 m sur son bateau, n’est-ce pas ?

Pensez aux accessoires indispensables du stand up paddle :

  • Une pompe spécifique est nécessaire pour atteindre les 15 psi (environ 1 bar) nécessaires à la bonne tenue de la planche
  • Le leash, cet indispensable lien qui vous relie au paddle
  • Une pagaie à votre taille : la poignée doit arriver à peu près au niveau de votre poignet lorsque vous êtes debout, bras levé
  • Un gilet d’aide à la flottabilité

Comme toute excursion nautique, vérifiez le plan d’eau sur une carte, contrôlez les prévisions météo, et prévenez votre entourage de votre sortie.

Bonne balade sur votre planche de paddle !

Articles liés